FAQ

  • Qu’essayons-nous de réaliser? Notre objectif principal est de renforcer la recherche et l’innovation en IA en Europe. Pour ce faire, nous appelons à la création d’une confédération de laboratoires de recherche en intelligence artificielle en Europe (CLAIRE), comprenant un réseau de centres d’excellence répartis stratégiquement à travers l’Europe, et un nouvel établissement central qui servirait de plaque tournante en fournissant des infrastructures de pointe et un lieu d’échange d’idées et d’expertise. Nous croyons que ce sera nécessaire afin de maintenir et de construire l’excellence européenne en IA.
  • Pourquoi la recherche en IA est-elle si importante pour l’Europe? L’utilisation judicieuse de l’intelligence artificielle, qui deviendra certainement le prochain grand moteur en terme d’innovation, de croissance et de compétitivité, offre d’immenses possibilités. De nombreux pays européens sont déjà prêts à un déploiement majeur des technologies issues de l’IA, et il serait très problématique que celles-ci soient en majorité développées ailleurs.
  • Pourquoi l’Europe doit-elle agir et agir vite? Il y aurait de graves conséquences économiques si l’Europe prenait du retard en IA, ainsi qu’une fuite des cerveaux qui attire déjà les talents loin de l’Europe, vers des pays qui ont accordé une priorité élevée à la recherche dans ce domaine. Plus cette fuite des cerveaux prend de l’ampleur, plus il sera difficile de l’inverser. Il existe également un risque de dépendance croissante à l’égard de technologies développées ailleurs, ce qui entraînerait des désavantages économiques, un manque de transparence et une large utilisation de technologies qui ne correspondent pas aux valeurs européennes. Du côté positif, l’Europe dispose d’une force existante dans tous les domaines de l’IA et a le potentiel d’en tirer parti.
  • Pourquoi le public devrait-il investir dans la recherche sur l’IA? Ne pouvons-nous pas simplement laisser les autres (p. ex. les entreprises) le faire? Nous avons besoin d’IA faite en Europe, pour l’Europe, afin de garantir que les technologies qui en découlent soient alignées sur les valeurs européennes, car ces dernières seront largement utilisées dans l’industrie et la société européennes et affecteront ainsi ses citoyens. Les entreprises jouent un rôle essentiel à cet égard, mais comme ce fut le cas dans d’autres domaines tels que le séquençage du génome humain, c’est trop important pour laisser à l’industrie seule le soin de le faire. Le public a un intérêt majeur dans ce domaine, et la recherche publique, dont les résultats sont la propriété du public, doit être au même niveau que la recherche et le développement industriels, motivés par le profit économique.
  • En quoi ce que nous aimerions voir se produire en Europe est différent des grandes initiatives d’IA ailleurs? Comme l’a reconnu très tôt la Commission européenne, il est important d’aligner la recherche, l’innovation et le déploiement de l’IA en Europe sur les valeurs qui y sont partagées. Par conséquent, l’Europe devrait se concentrer sur l’IA centrée sur l’être humain (voir plus loin). De plus, contrairement aux grandes initiatives d’IA ailleurs, nous croyons qu’il est crucial de soutenir l’excellence de la recherche dans tout le spectre des techniques d’IA et de mettre fortement l’accent sur les liens entre elles. En particulier, les combinaisons de techniques d’apprentissage et de raisonnement sont considérées par beaucoup comme la clé des découvertes futures en IA.
  • Qu’est-ce que l’intelligence artificielle centrée sur l’homme? L’IA centrée sur l’être humain est fortement basée sur les valeurs humaines et le bon sens. Elle est conçue pour compléter plutôt que de remplacer l’intelligence humaine. Elle est transparente, explicable, équitable (c.-à-d. exempte de préjugés cachés) et socialement compatible. Elle est développée et déployée suivant un examen attentif des perturbations que la technologie peut causer.
  • L’intelligence artificielle n’est-elle pas aujourd’hui uniquement l’apprentissage automatique? Absolument pas. L’apprentissage automatique, et en particulier l’apprentissage profond, a reçu beaucoup d’attention récemment, et à juste titre, puisqu’il s’agit d’un domaine clé au sein de l’intelligence artificielle. Cependant, l’IA est plus que l’apprentissage automatique. Par exemple, le raisonnement automatisé – un domaine de l’intelligence artificielle qui traite du type de raisonnement logique qui se trouve au cœur des tests de QI – nous a donné la capacité de construire du matériel informatique et des logiciels extrêmement complexes, mais fiables et sans bogue, y compris le matériel spécialisé utilisé pour l’apprentissage automatique à la fine pointe de la technologie. De nombreux experts de l’IA sont convaincus que la combinaison de techniques d’apprentissage et de raisonnement permettra de faire le prochain bond en avant en matière d’IA ; elle fournit également la base d’une IA fiable et digne de confiance. La communauté européenne de l’IA est forte dans de nombreux domaines tels que l’apprentissage automatique et le raisonnement automatisé, et est donc bien positionnée au niveau international. Il est logique qu’une initiative européenne en matière d’IA tire parti de cette force.
  • Quel est le lien entre CLAIRE et ELLIS? Eh bien, CLAIRE est une fille et ELLIS ELLIS est un garçon, alors peut-être que c’est le début d’une belle histoire…. ? 😉 Sérieusement, nous pensons que ce que la lettre ouverte ELLIS est très importante, et en fait, elle a inspiré notre vision. Nous aimerions voir ELLIS comme la partie de CLAIRE qui couvre l’apprentissage automatique. Nous discutons avec les principaux signataires de la lettre ouverte ELLIS sur les moyens de parvenir à cet alignement (ou à un alignement similaire). Il est intéressant de noter que 13 des experts de ML qui ont officiellement approuvé ELLIS sont également des signataires de CLAIRE, de sorte qu’il y a un certain nombre de personnes dont la pensée semble bien alignée avec notre objectif de réunir CLAIRE et ELLIS.
  • Puis-je signer même si je ne suis pas un universitaire?
    Oui ! Bien qu’elle ait été initiée par des universitaires, notre initiative pour l’IA européenne est destinée à représenter les intérêts de tous ceux qui sont concernés par le succès de l’IA européenne. La technologie de l’IA affectera bientôt tout le monde. Les entreprises et les organisations en dépendront de plus en plus, et la compétitivité de notre économie dépendra des systèmes et des outils d’IA. Donc, si vous lisez ceci, il y a de fortes chances que vous vous intéressiez à l’excellence européenne en matière d’IA, et c’est déjà une très bonne raison de signer.
  • Puis-je signer même si je n’ai pas d’expertise en IA?
    Bien sûr ! Si vous êtes un expert (c.-à-d. si vous avez une expertise au niveau du doctorat ou une expérience professionnelle importante dans un domaine de l’IA), nous vous demandons de l’indiquer, car le nombre d’experts de l’IA appuyant notre appel enverra un signal important. Cependant, la question en jeu a un impact substantiel sur les non-experts, tels que les étudiants, les entreprises et les organisations qui utilisent (ou utiliseront) l’IA, et le grand public. Si vous vous souciez de l’IA “made in Europe”, de la compétitivité des industries européennes qui s’appuient de plus en plus sur l’IA, ou simplement de l’IA “bien faite” (c’est-à-dire pour le bien public), vous devriez soutenir notre initiative par votre signature.
  • Puis-je signer même si je ne réside pas en Europe ou si je ne travaille pas pour un employeur européen?
    Absolument ! Puisque cette pétition vise à encourager l’UE et les pays affiliés à créer un laboratoire européen d’intelligence artificielle, les signatures les plus utiles sont celles des personnes vivant et travaillant en Europe. Cependant, si vous pensez que l’excellence européenne en matière d’IA, telle que décrite dans notre document, est importante pour vous, personnellement ou professionnellement, nous aimerions que vous signiez. Plus de signatures nous permettront d’obtenir plus facilement une couverture médiatique et d’atteindre notre public cible. Dans le doute, il n’y a jamais de mal à signer, même si c’est juste par solidarité.
  • Qui verra mes informations de signature?
    Certains champs seront affichés sur la page de signature publique pour que tous puissent les voir – ici, votre nom complet, votre pays, votre affiliation, votre position et si vous êtes un expert en IA. Votre adresse e-mail n’est jamais affichée, et aucune des autres informations que vous fournissez non plus. Vous pouvez retirer votre signature à tout moment en envoyant un courriel à kontakt@fossekalltek.no. Bien entendu, nous n’utiliserons pas les renseignements que vous nous fournissez à d’autres fins que le soutien direct de l’initiative. Votre vie privée est importante pour nous!
  • Ma signature peut-elle vraiment faire une différence?
    Les initiatives telles que celle-ci réussissent elles ? Oui, et oui ! Les politiciens, les fonctionnaires et les experts qui prennent des décisions telles que le financement et la réglementation de l’intelligence artificielle en Europe sont sensibles à l’opinion publique, ainsi qu’aux effets de leurs décisions sur la communauté de l’intelligence artificielle et les parties prenantes de l’intelligence artificielle (au sens large). La collecte de signatures en ligne nous permet de régulariser le processus, d’assurer la qualité et l’intégrité de ses résultats et d’atteindre un plus grand nombre de personnes. L’effet d’une pétition va bien au-delà de la liste des signatures : les journalistes écrivent des articles sur les problématiques soulevées et les signataires sont inspirés à prendre des mesures à leur propre échelle.
The Categories: Non classifié(e)

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close